Charger...
Naar Facebook

Bouchon d’en Façe

Comme un coq en pâte chez Bouchon d’en Face.

La douce mélodie d’une chanson française vous caresse les oreilles alors que l’on vous sert un vin rouge. Tout en savourant des plats français, les conversations vont bon train.
Et ce n’est pas tout, vos hôtes n’ont pas fini de vous étonner, voici le dessert, servi sur un authentique chariot, une palette de fromages français.
Un rêve devenu réalité pour Yves Mullenders et Gyan Vliegen, lorsque le 2 octobre 2013, Bouchon d’en Face ouvre ses portes. 

Le duo imagina un concept ‘à la française’ avec des plats traditionnels à un prix raisonnable. Bouchon d’en face est en quelque sorte une taverne où le terme ‘bistronomie’ a tout son sens, sans oublier cette petite touche d’humour et d’audace.
Ce qui est typique d’un ‘bouchon’, c’est ce lien que tisse le personnel avec le client. ‘Cela va au-delà de l’hospitalité’, dit Mullenders. Jeunes et moins jeunes sont les bienvenus pour le lunch, le dîner ou juste pour prendre un verre de vin français accompagné de charcuterie fraîchement tranchée au bar.
De la carte à la déco intérieure en passant par l’ambiance, tout a un petit air de France. Françoise Oostwegel est à l’origine de l’agencement des lieux. Ensemble, la décoratrice et les deux comparses écumèrent les marchés d’antiquaires à la recherche de meubles et accessoires qui correspondent bien à leur conception des lieux. Il en résulte un endroit où les convives se sentent bien et où ils peuvent se régaler de plats issus de la cuisine traditionnelle française.

Au menu, bouillabaisse, steak tartare, escargots et steak béarnaise; tout cela préparé avec amour par le chef, Gyan Vliegen. ‘Á chaque minute de la journée’, mon attention est à la préparation de mes mets’, raconte Vliegen avec enthousiasme. Cette passion pour la bonne chère, il la doit à ses parents. Après l’obtention de son diplôme de la Maastricht Hotelschool, il s’est forgé une expérience dans diverses cuisines maastrichtoises dont le café Lure. C’est là que Vliegen et Mullenders se rencontrent. En tant que propriétaire de Café Lure, Mullenders avait déjà acquis une solide expérience de l’horeca. Sa connaissance et son enthousiasme, il les place alors dans le tout jeune Bouchon où il choie ses hôtes. 

×